10 avr. 2016

L'empire des Auras

*****
Titre : L'empire des Auras
-
Auteurs : Nadia Coste
-
Genre(s) :  Science Fiction
 -
Pages :  301
 -
Ma note : 20/20

***** 
Résumé :
2059.
Les individus sont maintenant classés en fonction de leur aura : les bleus ont tous les privilèges ; les rouges, décrétés dangereux, sont exclus du pouvoir.
Avec son aura bleue, Chloé, elle, a été éduquée dans la méfiance des rouges. Obligée de quitter son lycée privé bleu pour un établissement public mixte, ses idées reçues ne tardent pas à être remises en cause. Car à l'évidence, certains rouges ne sont pas aussi mauvais qu'elle le croyait.
Lorsque sa propre aura commence à se modifier, Chloé est rejetée par sa famille. Et bien obligée de prendre position.
Et si les auras, finalement, n'étaient qu'un prétexte utilisé par les puissants pour justifier une société de plus en plus inégalitaire?


Avis : 
Enfin un nouveau Nadia Coste ! L'auteur de la saga « Fedeylins » ou encore d' »Ascenseur vers le futur » revient avec « L'empire des Auras ».

2059. Dans ce futur, on a découvert que chaque humain possède une aura, que l'on peut voir à l'aide d'appareil ou d'application mobile. Cette aura est bleue si on est quelqu'un de bien, rouge si on est une mauvaise personne. Du moins c'est ce que les parents de Chloé lui disent depuis son plus jeune âge, et elle pense désormais comme eux. Les bleus évitent le plus possible les rouges. Mais à cause du chômage récent de son père, elle va devoir aller dans un lycée mixe. Avec des Auras bleues et rouge. Petit à petit, elle va commencer à douter de tout ce qu'elle pensait savoir. Et si elle s'était trompée ? Si les rouges n'étaient pas forcement de mauvaises personnes ? Et comment vont réagir ces parents, « Pro bleu », quand ils vont découvrir que le rouge commence à empiéter sur son aura bleu ?

Merci Nadia Coste. Merci ! Ce livre est une petite merveille. Un moyen de réfléchir, en utilisant les Auras, a tout ce qui se passe en ce moment même dans notre pays. La couleur de l'aura (ou comprenez religion, origine..) d'un individu fait-elle obligatoirement d'elle une "mauvaise" personne ? Les Auras sont le reflet de ce que de nombreuses personnes pensent. Et elle a trouvé un moyen excellent pour parler de ça sans pour autant en faire un « bourrage de crâne » et casser son récit.

 Les bleus sont persuadés que les rouges sont mauvais. Une grande discrimination a lieu envers eux et elle ne fait que grandir. On les scanne, les évites, les isoles, les insultes … Mais Chloé va comprendre, dès son premier jour au lycée que ses amis, qui sont rouges, sont tout à fait comme elle. Alors que les brutes de la classe ont une aura parfaitement bleue. Et si elle s'était trompée ? Si sa mère lui avait fait du bourrage de crâne, sans penser une seule seconde que les « rouges » sont des personnes comme eux, qui souffre de leur différence?

Car oui, on naît avec une aura blanche et on devient bleu. Et si on tourne au rouge, c'est irrémédiable.  Et le changement que va subir Chloé va tout remettre en question. Elle va oser défier ces parents, qui pourtant la menace de l'oublier si jamais elle devient rouge, oser devenir amis avec des rouges. Car ils sont en danger.

Je me suis retrouvé totalement immergé dans ce futur que nous propose Nadia Coste. Un parfait reflet de notre société. On se pose beaucoup de questions, on s'attache aux personnages, que ça soit Chloé, ou ses amis, ils ont tous un quelque chose qui fait qu'on les aime. Savoir comment ils ont « basculé », leur ressenti, leur lien qui va de plus en plus devenir fort. Leurs petites histoires d'amours, mais surtout leur amitié qui va être la vraie puissance du livre. Car oui le bleu et le rouge, les différences, ne sont rien face à l'amitié.

Comme toujours avec l'auteur, les mots sont maîtrisés. Ce n'est jamais trop descriptif, jamais « faux » (comprenez par lâ, les personnages adolescents réagissent vraiment comme de véritables adolescents. Même leurs phrases sont réalistes.) On lit une parfaite fable du futur. Sur la différence, ce qui fait de nous ce que nous sommes, sur la tolérance.  Je ne m'attendais pas à lire ça et c'est tellement bien intégré au récit, qu'on en ressort avec un « wow ».

Je terminerais en vous disant de préparer les mouchoirs pour la fin. Une fin qui conclut à merveille ce livre. Au final, je ne vois pas d'autre alternative..

Une superbe plume, un récit qui est un reflet de notre société, à la fois énervant (la mère de Chloé est détestable) et touchant.. Ce livre ne vous laissera pas indifférent. A lire !

 Les +
Des personnages attachants
Le reflet de notre société
Et vous, que feriez vous si vous basculiez?

2 commentaires:

  1. Je n'ai encore jamais lu de Nadia Coste... et je le regrette de plus en plus !
    Wish-list !

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...